Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2022 6 15 /10 /octobre /2022 07:47

Texte Biblique                                                                                                                         Genèse 28/12                                                                                                                           Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                Tite 1 à 2/8 ; 2 Rois 14/23 à 15/31 ; Jérémie 50/1-20

 

" Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle. "

 

Parfois, tout semble aller de travers dans la vie. Vous avez perdu un emploi et vous vous retrouvez endetté ; vous êtes accusé injustement et vous avez perdu un procès ; votre famille s'est retourné contre vous et vous êtes seul. C'est un petit peu ce qui se passe dans la vie de Jacob. Son frère Ésaü est en colère contre lui et veut le tuer, sa mère Rebecca ne peut rien faire pour l'aider et il doit fuir très loin pour sauver sa vie. Pendant le voyage, il s'arrête dans un lieu pour dormir et Dieu lui parle par un rêve. Il voit une échelle avec des anges qui montent et descendent. Le Seigneur lui fait alors des promesses extraordinaires : il aura une terre, une postérité, une bénédiction et une protection. À son réveil, Jacob réalise la présence de Dieu et donne à ce lieu le nom de Béthel, qui signifie " la maison de Dieu ". Pourtant,quand Dieu lui parle ainsi, Jacob est seul, en fuite, sans argent et sans avenir.

Vous qui vivez aujourd'hui le contraire des promesses divines, vous êtes isolé, abandonné par vos amis, vous n'avez aucune visibilité pour l'avenir. Sachez que ce n'est pour vous et il l'accomplira en son temps.

Il paraissait hautement improbable que Jacob s'en sorte dans la vie, mais Dieu a décidé de se glorifier à travers cette vie chaotique. Vous n'êtes pas seulement né, vous avez été créé en Jésus-Christ pour accomplir de bonnes œuvres (Éphésiens 2/10). Il y a des œuvres préparées pour vous que personne ne peut faire aussi bien que vous. En les faisant, vous accomplirez le but de Dieu pour votre vie.

Croyez dans ses promesses pour vous.

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2022 5 14 /10 /octobre /2022 15:39

Texte Biblique                                                                                                                        Genèse 21/10                                                                                                                           Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                Hébreux 13/7-25 ; 2 Rois 13 à 14/22 ; Jérémie 49

 

" Chasse cette servante et son fils, car le fils de cette servante n'héritera pas avec mon fils, avec Isaac. "

 

Ismaël est un enfant qui vit avec son père, sa mère, et un petit frère né d'une autre maman. Lors d'un repas en commun, Ismaël se moque de son petit frère, et cela déplait beaucoup à Sara, la maman de ce dernier. Elle décide alors de chasser Ismaël loin de sa maison avec sa mère, Ismaël et sa maman partent donc dans le désert avec seulement une outre d'eau et du pain.

Qu'a bien pu ressentir ce jeune garçon ? L'Écriture n'en dit rien, mais bien des questions ont dû repasser en boucle dans sa tête ; " Pourquoi ne veut-on plus de moi ? ", " Pourquoi suis-je privé de mon père ? ", " Est-ce qu'on ne m'aime plus ? "Et à partir de cet instant, sa vie s'est construite sur la base du rejet.

Nombreux sont ceux qui vivent avec se sentiment de rejet ou d'abandon lié à l'enfance. Que de souffrances dans les cœurs ! Dieu promit à Agar, la maman d'Ismaël, de faire de cet enfant " une grande nation " ; et à son père, Abraham, il dira ; " À l'égard d'Ismaël, je t'ai exaucé. Voici, je le bénirai, je le rendrai fécond, et je le multiplierai à l'infini; il engendrera douze princes, et je ferai de lui une grande nation. " (Genèse 17/20).

Dieu avait des projets pour l'enfant rejeté. Il l'aimait et a tenu sa promesse : Ismaël est devenu l'ancêtre d'un peuple très nombreux.

Vivez-vous depuis plusieurs années avec ce sentiment de rejet ? Sachez que si vous êtes rejeté par les hommes, vous ne l'êtes pas par Dieu ; il vous aime et veut guérir la blessure occasionnée par ce manque d'amour. Il a un plan, des projets pour vous et a prévu de vous utiliser pour accomplir ses œuvres.

Alors, de tout votre cœur et en pleine confiance, venez à Jésus-Christ, " Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu " (1 Pierre 2/4).

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2022 4 13 /10 /octobre /2022 06:25

Texte Biblique                                                                                                                        Luc 7/11-15                                                                                                                             Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                Hébreux 12/18 à 13/6 ; 2 Rois 11, 12 ; Jérémie 48

 

" Le jour suivant, Jésus alla dans une ville appelée Naïn; ses disciples et une grande foule faisaient route avec lui. Lorsqu'il fut près de la porte de la ville, voici, on portait en terre un mort, fils unique de sa mère, qui était veuve ; et il y avait avec elle beaucoup de gens de la ville. Le Seigneur, l'ayant vue, fut ému de compassion pour elle, et lui dit : Ne pleure pas ! Il s'approcha, et toucha le cercueil. Ceux qui le portaient s'arrêtèrent. Il dit : Jeune homme, je te le dis, lève-toi ! Et le mort s'assit, et se mit à parler. Jésus le rendit à sa mère. "

 

De cette petite ville ne sont restées que des ruines, mais à tout jamais, ce lieu restera dans le cœur des chrétiens comme celui d'un des plus grands miracles de Jésus.

Jésus entre dans Naïn , entouré de ses disciples et d'une grande foule. Il sont le cortège de la vie, composé de ceux qui croient en lui, qui propagent son message, et aussi d'un grand nombre de gens intéressés par ses enseignements et ses miracles.

Au moment où ils vont entrer dans la ville, un second cortège se prépare à en sortir. Le contraste est saisissant puisqu'une femme veuve conduit au cimetière son fils unique. Beaucoup de ses concitoyens l'accompagnent. L'atmosphère est différente, c'est le cortège de la mort.

Ami lecteur, vous qui traversez une grande épreuve ou une grande déception, croyez-le, ce n'est pas par hasard que ce récit de consolation arrive jusqu'à nous. Dieu a vu vos larmes, il est capable de vous apporter l'apaisement. Ce qui vous semblait impossible peut revenir réalisable.

En voyant cette femme, Jésus a été ému de compassion pour elle et lui dit : " Ne pleure pas ! " Cette parole pleine d'autorité a été suivie d'une autre parole adressée cette fois au mort : " Jeune homme, je te le dis, lève-toi ! " Le garçon s'est levé, s'est mis à parler et a été rendu à sa mère. Dieu vous aime, rien n'est secret pour lui, tous vos problèmes, il les connaît. Il ne veut pas que vous restiez dans la douleur. Il veut sécher vos larmes et vous redonner de l'espérance.

Pour cette femme, comme pour tous les témoins de cette résurrection, la porte de Naîn est devenue la porte du miracle ! jésus n'a pas changé ! Il peut redonner vis à ce que vous considérez comme mort : votre couple, votre santé, une relation, un travail : il peut pour vous aussi opérer un miracle !

 

 

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2022 3 12 /10 /octobre /2022 13:18

Texte Biblique                                                                                                                        1 Pierre 1/3-9                                                                                                                          Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                Hébreux 12/1-17 ; 2 Rois 10 ; Jérémie 45-47

 

" Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus Christ d'entre les morts, pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux, à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps! C'est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu'il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par divers épreuves, afin que l'épreuve de votre foi, plus précieuse que l'or périssable (qui cependant est éprouvé par le feu), ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur, lorsque Jésus Christ apparaîtra, lui que vous aimez sans l'avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore, vous réjouissant d'une joie ineffable et glorieuse, parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi. "

 

La piété authentique n'est pas synonyme de tristesse, d'ennui et de mélancolie ; bien au contraire, la Bible encourage les croyants à se réjouir, non pas des joies éphémères de ce monde qui laissent le cœur vide, mais de la joie qui vient du ciel et qui est une source d'énergie morale et spirituelle. " Allez, mangez des viandes grasses et buvez des liqueurs douces, et envoyez des portions à ceux qui n'ont rien de préparé, car ce jour est consacré à notre Seigneur; ne vous affligez pas, car la joie de l'Éternel sera votre force. " (Néhémie 8/10).

L'idée de joie à laquelle tout être humain aspire, est citée 422 fois dans la Bible, par des expressions : " joie, joyeux, cris de joie, se réjouir ". La joie véritable découle de notre relation avec le Seigneur : " Lui que vous aimez sans l'avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore, vous réjouissant d'une joie ineffable et glorieuse " (1 Pierre 1/8).

Le théologien Alexandre Vinet a dit : " La foi sans joie n'est pas la foi ". Le roi David a écrit : " Quand on tourne vers lui les regards, on est rayonnant de joie, Et le visage ne se couvre pas de honte ", et encore : " Moi, j'ai confiance en ta bonté, J'ai de l'allégresse dans le cœur, à cause de ton salut; Je chante à l'Éternel, car il m'a fait du bien " (Psaume 34/6 , 13/6). " Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis; mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux. " (Luc 10/20).

Toutefois, le message de l'Évangile ne prétend jamais nous affranchir de la souffrance, mais même au sein de l'épreuve, le psalmiste nous donne le secret de la joie de la foi : "Mon Dieu est ma joie et mon bonheur " (43/4 : PV).

Certes, il y a des joies naturelles, saines et légitimes, mais rien n'égale la joie du ciel qui a sa source dans notre relation avec le Seigneur. L'exemple de l'apôtre Paul est édifiant. En prison à Rome, il écrit aux Philippiens la lettre que l'on a appelée " l'épitre de la joie " avec entre autres mots ; " Vous aussi, réjouissez-vous de même, et réjouissez-vous avec moi. " (Philippiens 2/18) ! Oui, il y a d'abondantes joies dans la présence du Seigneur (Psaume 16/11) !

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2022 2 11 /10 /octobre /2022 05:28

Textes Bibliques                                                                                                                     Zacharie 4/10 ; 1 Corinthiens 4/5 ; Jean 7/24                                                                          Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                Hébreux 11/17-40 ; 2 Rois 9 ; Jérémie 44

 

" Car ceux qui méprisaient le jour des faibles commencements se réjouiront en voyant le niveau dans la main de Zorobabel. Ces sept sont les yeux de l'Éternel, qui parcourent toute la terre " ; " C'est pourquoi ne jugez de rien avant le temps, jusqu'à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des cœurs. Alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui sera due " ; " Ne jugez pas selon l'apparence, mais jugez selon la justice. "

 

Nous savons que les apparences peuvent être trompeuses. En tant que chrétiens, nous ne voulons pas être semblables aux amis de Job. Dieu n'a pas approuvé leur acharnement sur son serviteur ; à la fin de l'histoire, celui-ci fut guéri, réhabilité et béni, tandis que ses amis ne furent épargnés que grâce à l'intervention de Job en leur faveur.

L'anecdote suivante devrait nous faire réfléchir. Peu de temps avant la guerre civile américaine (1861-1865), un jeune homme prénommé Jim se fit embaucher par Worthy Taylor, un fermier prospère de l'Ohio. Tout l'été, il travailla dur, mangeant ses repas dans la cuisine et dormant sur la paille dans la grange. Avant la fin de l'été, il tomba amoureux de la fille de Taylor, mais le fermier refusa de laisser les deux amoureux se marier, disant carrément à Jim qu'il n'avait ni argent, ni réputation et surtout aucun avenir. Là- dessus, Jim prit ses affaires et s'en alla pour ne jamais revenir.

Trente-cinq plus tard, Taylor démolit sa grange pour en faire une plus grande, et sur une des poutres, il remarqua un nom gravé dans le bois. C'était celui de Jim écrit en entier - James A. Garfield. Il était alors Président des États-Unis (1831-1881) ! Taylor comprit qu'il avait empêché sa fille d'épouser le futur Président du pays parce qu'il l'avait méprisé et condamné sur son apparence.

Ayons dans nos cœurs des sentiments semblables à ceux du Seigneur : Ne jugez pas selon l'apparence, mais jugez selon la justice. "

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2022 1 10 /10 /octobre /2022 14:57

Texte Biblique                                                                                                                        Lamentations 3/22-23                                                                                                        Plan De Lecture Quotidienne                                                                                               Hébreux 11/1-16 ; 2 Rois 8 ; Jérémie 42/7 à 43/13

 

" Les bontés de l'Éternel ne sont pas épuisés, Ses compassions ne sont pas à leur terme ; Elles se renouvellent chaque matin. Oh! que ta fidélité est grande ! "

 

Chaque jour, Dieu est disposé à faire du bien à l'être humain. Il n'y a pas un jour depuis l'aube de l'humanité où il n'a cessé d'être miséricordieux et bon. Il n'est pas un Dieu constamment courroucé ; sa colère est éphémère et sa grâce permanente (Psaume 30/6).

Dieu renouvelle ses compassions pour nous guérir. Bien des choses, même des petites, peuvent nous blesser, nous affecter : la déception par exemple, rend le cœur malade, elle aussi, peut avoir de grandes conséquences. Ayons les yeux ouverts, rien n'est anodin, et comptons sur le Seigneur pour apaiser nos âmes, pour guérir nos corps, car il est " le même hier, aujourd'hui et éternellement ".

Dieu renouvellent ses compassions pour nous ouvrir de nouvelles portes. Nous avons parfois l'impression d'être passés à côté de certaines choses pour nos vies. Chaque jour est une opportunité à saisir. La vie permet de belles rencontres, ne les manquons pas. Elle est également faite de moments précieux avec des amis, des frères et sœurs, la famille est les enfants. Tout ce monde est autour de nous pour être aimé par nous.

N'hésitons pas à saisir chaque occasion pour dire aux gens qui nous entourent combien nous les aimons, combien ils sont précieux pour nous. Parfois, certaines relations sont comme des portes qui se ferment ; eh bien, ne passons pas notre vie devant des protes closes. Certaines personnes ne nous apprécient pas. Faisons alors comme David qui s'est détourné de ses frères sans chercher à les blâmer (1 Samuel 17/30). Il y a quelque part des gens qui reconnaîtront en nous ce que Dieu nous a donné. Ils seront nos portes ouvertes...

 

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2022 7 09 /10 /octobre /2022 08:23

Texte Biblique                                                                                                                       Romains 1/20                                                                                                                            Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                Hébreux 10/19-39 ; 2 Rois 6/24 à 7/20 ; Jérémie 41 à 42/6

 

" En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables. "

 

je me souviens de ces vidéos au début du premier confinement qui montraient la nature reprendre ses droits : les dauphins dans les ports, le gibier dans les rues...La capacité de la nature à endurer ce qu'on lui impose sans broncher me rappelle le livre de Jonas, dans lequel, au contraire du prophète, elle obéit à Dieu plusieurs fois, sans faillir(le vent, le poisson, le ver, le ricin). Ainsi, ce dernier battra un record de croissance pour donner de l'ombre à Jonas, mais il mourra aussi rapidement sous les assauts d'un ver, et ce dans l'unique but de donner une leçon divine à l'homme de Dieu (Jonas 4).

Étonnant d'ailleurs, de voir combien la nature dans cette histoire, est au service de l'homme, sur ordre de son créateur, sans que Jonas eu ait vraiment conscience : elle le délivre de la noyade ou de l'insolation en l'incitant subtilement à la repentance et à la compassion, mais en retour le prophète fera plutôt preuve d'ingratitude en " s'irritant contre le ricin " (Jonas 4/9).

Balaam aussi, devra sa vie à l'obéissance de son ânesse au Créateur (Nombres 22/33).

Jésus, également, nous parle de ce que la nature nous enseigne en observant la beauté éphémère des lys ou la vie insouciante des passereaux (Matthieu 6/26-30), et Paul nous parle de la capacité de cette même nature à nous amener à Dieu (Romains 1/20).

Tout cela rappelle le verset de la Genèse où Dieu demande à l'homme de garder le jardin (Genèse 2/15), sauf que depuis, c'est plutôt le jardin qui nous garde...et nous sommes certainement encore aujourd'hui au bénéfice de son enseignement.

Soyons-y attentifs et comprenons le messages, afin d'arrêter de brutaliser l'ânesse (Nombres 22/27), alors que nous sommes les seuls fautifs.

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2022 6 08 /10 /octobre /2022 06:11

Texte biblique                                                                                                                                        Josué 14/6/15                                                                                                                                           Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                               Hébreux 10/1-18 ; 2 Rois 6/1-23 ; Jérémie 39, 40

 

" Les fils de Juda s'approchèrent de Josué, à Guilgal; et Caleb, fils de Jephunné, le Kenizien, lui dit: Tu sais ce que l'Éternel a déclaré à Moïse, homme de Dieu, au sujet de moi et au sujet de toi, à Kadès Barnéa. J'étais âgé de quarante ans lorsque Moïse, serviteur de l'Éternel, m'envoya de Kadès Barnéa pour explorer le pays, et je lui fis un rapport avec droiture de cœur. Mes frères qui étaient montés avec moi découragèrent le peuple, mais moi je suivis pleinement la voie de l'Éternel, mon Dieu. Et ce jour-là Moïse jura, en disant: Le pays que ton pied a foulé sera ton héritage à perpétuité, pour toi et pour tes enfants, parce que tu as pleinement suivi la voie de l'Éternel, mon Dieu. Maintenant voici, l'Éternel m'a fait vivre, comme il l'a dit. Il y a quarante-cinq ans que l'Éternel parlait ainsi à Moïse, lorsqu'Israël marchait dans le désert; et maintenant voici, je suis âgé aujourd'hui de quatre-vingt-cinq ans. Je suis encore vigoureux comme au jour où Moïse m'envoya; j'ai autant de force que j'en avais alors, soit pour combattre, soit pour sortir et pour entrer. Donne-moi donc cette montagne dont l'Éternel a parlé dans ce temps-là; car tu as appris alors qu'il s'y trouve des Anakim, et qu'il y a des villes grandes et fortifiées. L'Éternel sera peut-être avec moi, et je les chasserai, comme l'Éternel a dit. Josué bénit Caleb, fils de Jephunné, et il lui donna Hébron pour héritage. C'est ainsi que Caleb, fils de Jephunné, le Kenizien, a eu jusqu'à ce jour Hébron pour héritage, parce qu'il avait pleinement suivi la voie de l'Éternel, le Dieu d'Israël. Hébron s'appelait autrefois Kirjath Arba: Arba avait été l'homme le plus grand parmi les Anakim. Le pays fut dès lors en repos et sans guerre. "

 

Considérons maintenant l'exemple de Caleb, qui lui, a su bien vieillir.

Il a persévéré dans la foi aux promesses divines concernant la possession du pays de Canaan. Dans Nombres 14, nous voyons comment Josué et lui furent les seuls parmi le peuple à croire que la conquête du pays promis était tout à fait possible, car Dieu combattrait pour Israël. Ils furent donc les seuls survivants de la génération qui était sortie d'Égypte. Quarante-cinq ans de persévérance ! La vie du croyant est une course de longue haleine dans laquelle il faut savoir faire preuve d'endurance envers et contre tout (Hébreux 10/36-39). Pour nous, le pays promis est le royaume des cieux où Jésus est allé préparer une place à tous ceux qui ont mis leur espérance en lui.

Il a conservé sa vigueur. il est possible de conserver notre énergie spirituelle, de ne pas nous lasser, nous laisser vaincre par le découragement, car Dieu veut renouveler nos forces (Ésaïe 40/29-31).

Il a longuement combattu pour la cause de Dieu. La conquête de Canaan a pris de longues années, mais même après ces combats, Caleb n'envisage pas de déposer les armes. Pas question de démobiliser en disant : " J"ai fait mon temps ". Continuons de combattre pour l'Évangile par la prière et le témoignage.

Il n'a pas cherché la facilité. Hébron, qu'il réclame à Josué comme héritage, est occupé par les Anakim, une race de géants. Il les vaincra en comptant sur le secours de Dieu. Nous, croyants du XXI eme siècle , sommes confrontés à des défis gigantesques face à un monde de plus en plus déchristianisé. Relevons ces défis en vivant et annonçant l'Évangile su salut offert à tous les hommes.

Éli ou Caleb, auquel des deux ressemblerez-vous ?

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2022 5 07 /10 /octobre /2022 13:13

Texte Biblique                                                                                                                                Psaume 37/25                                                                                                                                   Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                       Hébreux 9/15-28 ; 2 Rois 5 ; Jérémie 38

 

" J'ai été jeune, j'ai vieilli; Et je n'ai point vu le juste abandonné, Ni sa postérité mendiant son pain. "

 

Le vieillissement est inévitable. Cependant le fait de vieillir ne doit pas nous rendre mélancoliques, car la Bible contient des promesses pour ceux qui avancent en âge : " Ils prospèrent dans les parvis de notre Dieu ; Ils portent encore des fruits dans la vieillesse, Ils sont pleins de sève et verdoyants " (Psaume 92/14-15).

Toutefois, veillons, car on peut bien ou mal vieillir ! Considérons le cas du sacrificateur Éli relaté dans 1 Samuel 4/10-18. Il ne s'agit pas bien sûr de stigmatiser ceux qui, du fait de leur grand âge, souffrent de divers handicaps, mais on peut voir dans la condition physique d'Éli une illustration d'un état d'esprit révélateur d'un déclin spirituel.

Il était " vieux " et pas seulement avancé en âge : il avait perdu la fraîcheur de sa relation avec le Seigneur. Sa foi, son enthousiasme pour la cause de Dieu, sa piété avaient " pris un coup de vieux ".

Il était pesant : Il était " lourd " comme le sont ceux qui sont constamment tournés vers le passé en l'idéalisant. Certes celui-ci a des leçons à nous apprendre, mais pour l'essentiel, regardons devant plutôt que dans le rétroviseur, comme nous y exhorte l'apôtre Paul "  Frères, je ne pense pas l'avoir saisi; mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus Christ " (Philippiens 3/13-14).

Il était assis : il était statique, n'envisageant plus la possibilité de faire des progrès, or toute vie chrétienne authentique doit tendre vers la croissance : "  Mais croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ. A lui soit la gloire, maintenant et pour l'éternité ! " ( 2 Pierre 3/18).

Il avait les yeux fixes : ce qui signifie une perte de vision. Conservons ce regard intérieur de la foi qui nous permet de nous émerveiller toujours de l’œuvre de salut et " Courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, ayant les regards sur Jésus " (Hébreux 12/2). Cela nous évitera d'être séduits  " d'être séduits par les attraits du monde. (À suivre )

            

Partager cet article
Repost0
Published by ChatelGuyon - dans texte biblique
6 octobre 2022 4 06 /10 /octobre /2022 06:29

Textes Bibliques                                                                                                                      Exode 32/1-35 ; 2 Corinthiens 5/7                                                                                                   Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                        Hébreux 9/1-14 ; 2 Rois 4 ; Jérémie 37

 

" Le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s'assembla autour d'Aaron, et lui dit: Allons! fais-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d'Égypte, nous ne savons ce qu'il est devenu. Aaron leur dit: Ôtez les anneaux d'or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi..." ; " Car nous marchons par la foi et non par la vue, "

 

Cette affaie du veau d'or n'a pas été sans conséquences pour le peuple d'Israël puisque plus de trois milles hommes périrent ce jour-là. Quelle n'est pas notre surprise de constater que cette triste histoire a eu pour commencement une vision purement humaine des choses ; " " Le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne " (verset 1). Nous remarquons d'ailleurs que dans la Bible, bien des catastrophes sont arrivés pour les mêmes raisons.

La chute de Saül est partie de là : " Lorsque j'ai vu que le peuple se dispersait loin de moi, que tu n'arrivais pas au terme fixé, et que les Philistins étaient assemblés à Micmasch " (1 Samuel 13/11).

La défaite d'Israël devant la petite ville d'Aï a pour origine la convoitise du dénommé Acan qui dira à Josué : " J'ai vu dans le butin un beau manteau de Schinear, deux cent sicles d'argent, et un lingot d'or du poids de cinquante sicles; je les ai convoités, et je les ai pris; ils sont cachés dans la terre au milieu de ma tente, et l'argent est dessous. " ((Josué 7/21). Mal lui en a pris hélas!

Le peuple d'Israël tournera 40 années dans le désert parce que les espions envoyés diront du pays de Canaan : " Tous ceux que nous y avons vus sont des hommes d'une haute taille; et nous y avons vu les géants, enfants d'Anak, de la race des géants: nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles. " (Nombres 13/32-33).

Pierre, quant à lui, après avoir accompli quelques pas sur les eaux, prendra peur et commencera à s'enfoncer en voyant que le vent était fort (Matthieu 14/30).

Peut-être êtes-vous en train de traverser certaines difficultés insurmontables à vos propres yeux? Avez-vous pensa que Dieu peut les utiliser pour vous faire grandir et vous apprendre à marcher par la foi et non par la vue ? Alors, n'ayez pas peur, ne perdez pas courage. Gardez confiance en sa fidélité, et avancez !

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de chatelguyon
  • : publication de texte de l'église Evangélique d'Auvergne
  • Contact

Recherche

Pages

Liens