Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2020 5 03 /07 /juillet /2020 05:24

Texte Biblique                                                                                                                             Jean 10/10                                                                                                                                  Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                    1 Thessaloniciens 1 à 2/12 ; Josué 14, 15 ; Ésaïe 10/5-34

 

" Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance. "

 

Un jour, par mégarde, mon épouse et moi-même avons oublié de verrouiller la porte de notre appartement. Il n'en fallut pas plus pour que des voleurs viennent piller notre logement et tout prendre !

Il en est de même avec le diable. Lorsqu'il trouve un petit accès dans notre vie, cela lui est suffisant pour tenter de voler les richesses que Dieu a placées en nous. Par exemple, il se servira d'une quelconque appréhension devant telle décision à prendre pour ôter la paix de notre cœur, ou de circonstances adverses qui perdurent pour voler une promesse que Dieu nous a faite, ou encore d'une déception, d'une tristesse pour ravir notre joie, ou d'un revers dans notre vie pour faire chanceler notre foi...Nous pourrions ainsi multiplier les exemples ; toutefois ce qui est plus important, c'est de retenir ce que Jésus-Christ a dit au sujet du diable: " Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité parce qu'il n'y a pas de vérité en lui...Il est menteur et le père du mensonge. "

Il convient donc à chaque enfant de Dieu d'être vigilant : " Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. " (1 Pierre 5/8). Lorsque l'ennemi est en train de marteler des mensonges à la porte de notre conscience, il est impératif de réagir au plus vite et de crier à Dieu qui viendra à notre secours : " Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable. " (1 Jean 3/8) ; " Quand les justes crient, l'Éternel entend, Et il les délivre de toutes leurs détresses. " (Psaume 34/18).

Ne laissons pas l'adversaire de nos âmes ravir notre oaix et notre confiance en Jésus !

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2020 3 01 /07 /juillet /2020 06:19

Texte Biblique                                                                                                                               1 Timothée 4/8                                                                                                                             Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                    Luc 24/36-53 ; Josué 13 ; Ésaïe 9/7 à 10/4

 

" L'exercice physique à son utilité, certes, mais elle est limitée. S'exercer spirituellement par contre, s'entraîner à vivre sa foi, voilà ce qui est essentiel : cela te sera utile à tout, en toutes circonstances. En effet, la vraie piété détient à la fois les promesses pour la vie présente et pour la vie future. "

 

Deux sortes d'exercices sont ici comparés : l'exercice corporel et l'exercice spirituel. Le premier est utile, recommandé par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et par l'Assurance Maladie, surtout à notre époque où la vie devient de plus en plus sédentaire. Une activité physique régulière comme la marche ou e vélo par exemple, est bénéfique pour la santé. L'exercice corporel est toutefois limité puisque notre corps finit par " se détruire " (2 Corinthiens 4/16).

Par contre, l'exercice spirituel, celui de la piété est bon pour l'esprit, l'âme et même pour le corps (Proverbes 3/7-8). La piété, qui est citée vingt-cinq fois dans la Bible désigne la vie spirituelle du chrétien, à savoir l'adoration, la prière, la méditation et la mise en pratique de la Parole de Dieu, en tout temps, en tout lieux et en toutes circonstances. Elle est faite d'une relation d'amour et d'obéissance envers Dieu. c'est là l'essentiel : " Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. " (Matthieu 6/33).

Attention, cependant ! L'Écriture nous met en garde contre la piété superficielle, celle qui n'a que l'apparence (2 Timothée 3/5), qui ne s'attache qu'aux traditions extérieures sans vraiment vivre l'Évangile.

Discerner les vraies valeurs, distinguer l'essentiel du secondaire nous inspirera toujours la bonne manière d'agir et de nous conduire pour que notre vie glorifie le Seigneur.

 

                                                                                                             

Partager cet article
Repost0
30 juin 2020 2 30 /06 /juin /2020 12:25

Texte Biblique                                                                                                                                1 Jean 1/3                                                                                                                                     Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                       Luc 24/13-35 ; Josué 4 ; Marc 8/5 à 9/6

 

" Oui, ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus Christ. "

 

Dans l'Évangile de Luc nous voyons Marie de Béthanie assise aux pieds du Seigneur à l'écoute de sa Parole, et Jésus répondre à l'agitation de Marthe par ces mots : " Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison. Elle avait une sœur, nommée Marie, qui, s'étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit: Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour servir? Dis-lui donc de m'aider. Le Seigneur lui répondit: Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. " (Luc 10/38-35). La bonne part dont il est question, c'est la présence du Seigneur. Choisir la bonne part, c'est prendre du temps avec Jésus, comme lui-même en prenait avec son Père. Il pouvait être pressé par la foule, fatigué après une longue journée de marche et d’enseignement, être sollicité par ses disciples et bien d'autres, mais cela ne l'empêchait jamais de rechercher la présence du Père. La communion avec lui était sa priorité absolue !

Un jour, un jeune évangéliste demanda à un prédicateur qui avait un certain succès, quel était le secret de sa réussite. Le prédicateur lui répondit : " Prie, prie encore, voilà les trois clés. " Nous voulons tous que la réussite soit avec nous, alors, ayons une communion soutenue avec le Créateur ; nos vies ainsi seront utiles et deviendront des sources de rafraîchissement pour les autres. Oui, la meilleure part est d'être aux pieds de Jésus pour l'écouter (Luc 10/42).

Charles Spurgeon a dit : " Mes frères, je vous en supplie, soyez des hommes de prière. Même si vous n'avez pas de grands talents, vous vous en passerez si vous priez sans cesse. Si vous n'accompagnez pas votre semence de prières, la souveraineté de Dieu peut décider de bénir, mais vous n'avez aucun droit à vous y attendre, et votre cœur n'en retirera aucun réconfort ".

Partager cet article
Repost0
29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 05:44

Texte Biblique                                                                                                                                          Romains 6/14                                                                                                                                                   Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                                        Luc 23/47 à 24/12 ; Josué 10 ; Ésaïe 7 à 8/4

 

" Car le péché n'aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. "

 

L'apôtre nous dit que la grâce ne nous apporte pas seulement le pardon de nos péchés, mais nous délivre aussi du pouvoir du péché. La loi donne un pouvoir au péché, la grâce nous en délivre. La loi donne au péché le pouvoir de nous accuser et de nous accabler, la grâce nous apaise, nous restaure et nous affranchit de ce pouvoir. Dieu sait tout de nos vies, notre passé, notre présent et notre futur. Il est prêt à nous pardonner et à nous faire confiance, car il est le premier à croire à la puissance libératrice de la grâce. Celui qui vit dans la grâce peut dire : " Autrefois, j'étais égoïste, violent, coléreux, rebelle, amer, centré sur moi, alcoolique, passionné par le jeux d'argent, aimant le plaisir et la luxure...Maintenant je suis une nouvelle créature. " Il y a un avant et un après.

Avant que la grâce n'opère dans sa vie, le religieux Saul de Tarse était violent, un persécuteur ; il se joignait aux meurtriers : " Saul, respirant encore la menace et le meurtre contre les disciples du Seigneur, se rendit chez le souverain sacrificateur, et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas, afin que, s'il trouvait des partisans de la nouvelle doctrine, hommes ou femmes, il les amenât liés à Jérusalem. Comme il était en chemin, et qu'il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui. " (Actes 9/1-3). Lorsque la grâce est venue dans sa vie, il est devenu une nouvelle créature, prêt à donner sa vie pour ses frères : " Je dis la vérité en Christ, je ne mens point, ma conscience m'en rend témoignage par le Saint Esprit: J'éprouve une grande tristesse, et j'ai dans le cœur un chagrin continuel. Car je voudrais moi-même être anathème et séparé de Christ pour mes frères, mes parents selon la chair, qui sont Israélites, à qui appartiennent l'adoption, et la gloire, et les alliances, et la loi, et le culte, et les promesses, et les patriarches, et de qui est issu, selon la chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen!" (Romains 9/1-5).

Celui qui est esclave du péché a besoin de découvrir la puissance de la grâce qui libère du pouvoir du péché. Le péché exerce-t-il un pouvoir sur votre vie ? Appliquez le remède divin et placez-vous avec foi sous la bénédiction de la grâce.

Partager cet article
Repost0
28 juin 2020 7 28 /06 /juin /2020 08:20

Texte Biblique                                                                                                                               Exode 34/6                                                                                                                                    Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                       Luc 23/13-46 ; Josué 9 ; Ésaïe 6

 

" Et l'Éternel passa devant Moïse, et s'écria: L'Éternel, l'Éternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité. "

 

Le mot " compassion " en hébreu vient d'un mot qui désigne le ventre de la maman enceinte. Ce mot possède en lui les valeurs de tendresse, sensibilité, indulgence d'une mère pour l'enfant qu'elle a porté.

Le peuple d'Israël vient de se fabriquer un veau d'or qui a provoqué la colère divine ; Moïse vient de briser les premières tables de la loi, et voilà que Dieu, malgré le péché d'Israël, se propose de réécrire la loi, proclamant auparavant l'esprit dans lequel cette loi devra être comprise : " Je suis Dieu compatissant ", c'est-à-dire relié au peuple comme une mère l'est à l'enfant qu'elle a porté dans son ventre.

Voyons encore comment Dieu se décrit dans Jérémie 31/20. Il parle à propos d'Éphraïm, l'une des douze tribus d'Israël, qui est particulièrement désagréable dans ses comportements :           " Éphraïm est-il donc pour moi un fils chéri, Un enfant qui fait mes délices? Car plus je parle de lui, plus encore son souvenir est en moi; Aussi mes entrailles sont émues en sa faveur: J'aurai pitié de lui. "

La compassion de Dieu à notre égard est plus forte que l'indignation légitime que nous éveillons parfois en lui !

Écoutez encore : " Une femme oublie-t-elle l'enfant qu'elle allaite? N'a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles? Quand elle l'oublierait, Moi je ne t'oublierai point. " (Ésaïe 49/15). Jésus manifesta le même sentiment : " Voyant une grande foule, et fut ému de compassion pour elle. " (Marc 6/34) ; le texte original traduit : " il fut ému aux entrailles ".

Oui, Dieu est Dieu de grâce et de miséricorde...Il est fondamentalement compatissant, tendre, sensible, attaché à vous. Ne craignez donc pas de vous approcher de lui !

 

Partager cet article
Repost0
28 juin 2020 7 28 /06 /juin /2020 07:52

Texte Biblique                                                                                                                   Hébreux 13/8                                                                                                                            Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                      Luc 22/54 à 23/12 ; Josué 8 ; Ésaïe 5

 

" Jésus Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement. "

 

Beaucoup de personne ont vu la puissance de Dieu se manifester dans leur vie ; elles ont été bénies dans le passé et veulent aussi l'être dans l'avenir, mais pour ce qui est d'aujourd'hui, elles se disent qu'elles ont le temps et préfèrent s'investir dans des projets personnels, immobiliers ou financiers, ne prenant pas en considération que Dieu désire les bénir dès aujourd'hui.

Lisons quelques textes de la Bible : " Aujourd'hui,  si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas votre cœur. " (Hébreux 3/7) ; " C'est aujourd'hui le jour du salut. " (2 Corinthiens 6/2) ; " Jésus lui dit : Aujourd'hui, tu seras avec moi dans le paradis. " (Luc 23/43). Il est écrit que Dieu a préparé des œuvres d'avance pour nous, afin que nous pratiquions, et ce, dès aujourd'hui (Éphésiens 2/10). Notre Dieu est le Dieu du passé, de l'avenir, mais il est surtout celui du présent !

Certaines personnes sont focalisées sur le passé et n'arrivent pas à se projeter vers l'avant (Ésaïe 43/18) ; D'autres ne pensent qu'à leur avenir et négligent d'entrer aujourd'hui dans les promesses de Dieu pour elles : " Car je connais les projets que j'ai formés sur vous, dit l'Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance. " (Jérémie 29/11).

Il est temps de vous engager à servir Dieu, de commencer cet album de chants qu'il a déposé sur votre cœur, d'entreprendre ce projet pour votre Église...Il a réellement des plans qui sont bons, qui seront sources de salut pour vous et votre famille, comme ils l'ont été pour Zachhée : "Le salut est entré aujourd'hui dans cette maison, parce que celui-ci est aussi un fils d'Abraham. " (Luc 19/9).

Laissez-le faire sa demeure dans votre cœur, laissez-le agir et vous bénir  comme il le veut, et comprenez qu'il veut le faire dès aujourd'hui.

Partager cet article
Repost0
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 05:35

Texte Biblique                                                                                                                               Jean 15/5                                                                                                                                         Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                     Luc 22/31-53 ; Josué 7 ; Ésaïe 3, 4

 

" Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. "

 

La différence entre Dieu et nous, c'est qu'avec rien, il peut tout faire, alors que nous, avec tout ou presque tout, nous ne pouvons " rien "! Confessons nos " riens " et laissons sa Parole transformer nos échecs : " Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre; mais, sur ta parole, je jetterai le filet. " (Luc 5/5). La suite, nous la connaissons : ce fut une pêche miraculeuse.

Permettons à la Parole de Dieu de s'installer dans nos vies, dans nos raisonnements, et nos " riens " se transformeront en abondance ! Pierre et ses compagnons n'avaient pris aucun poisson de tout la nuit et cette parole de Jésus allait à l'encontre de la logique humaine, mais le pêcheur professionnel qu'était Pierre sut mettre de côté ses propres capacités pour s'abandonner au message du Christ.

Si nous savions capituler en avouant nos échecs, et arrêter de nous justifier ou de nous débattre pour obtenir trop souvent " rien ou presque rien ", nous donnerions à Dieu la possibilité d'exercer sa toute-puissance comme cet autre texte le démontre : " Enfants, n'avez-vous rien à manger? Ils lui répondirent: Non. Il leur dit: Jetez le filet du côté droit de la barque, et vous trouverez. Ils le jetèrent donc, et ils ne pouvaient plus le retirer, à cause de la grande quantité de poissons. " (Jean 21/5-6). Il n'y a plus ici de discussion comme précédemment dans Luc 5/4, mais un abandon total à la grâce divine. Ce " non " qui nous rappelle notre faiblesse et nos échecs, avant de connaître la bénédiction.

C'est vrai : sans lui, nous ne pouvons rien faire ! Mais n'oublions jamais que : " Celui qui demeure en (Jésus) et en qui (il) demeure porte beaucoup de fruit, car sans (Jésus) vous ne pouvez rien faire.

Partager cet article
Repost0
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 13:11

Texte Biblique                                                                                                                               Marc 10/22                                                                                                                                       Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                      Luc 22/1-30 ; Josué 5/13 à 6/27 ; Ésaïe 2

 

" Mais, affligé de cette parole, cet homme s'en alla tout triste; car il avait de grands biens. "

 

L'Évangile parle plus souvent de personnes qui, après leur contact avec Jésus, repartent dans l'allégresse plutôt que dans la tristesse ! Ce n'était pas le but que Jésus voulait atteindre en répondant à cet homme : " Il te manque une chose; va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi. " mais celui-ci en fut affligé et " repartit tout triste ", car il y avait dans son cœur des habitudes incompatibles avec l'amour pour Dieu. Notons cependant qu'il est écrit : " Jésus, l'ayant regardé, l'aima. " Cette précision est d'une grande valeur, car elle permet de balayer toutes pensées erronées au sujet des sentiments de Christ à l'égard de cet homme, et donc, à notre égard aussi.

Nous devons retirer un enseignement de ce passage afin de ne pas repartir tristes nous-mêmes après un moment passé avec notre Sauveur ou dans une réunion de l'Église. La Parole de Dieu est comme une épée à double tranchant  qui pénètre dans les profondeurs de notre âme et de notre pensée afin de mettre le doigt sur tout ce qui est incompatible avec le salut et la marche chrétienne. Ce jeune homme a été affligé, car il a refusé de recevoir la Parole comme étant la source unique de la vie :  La parole qui leur fut annoncée ne leur servit de rien, parce qu'elle ne trouva pas de la foi chez ceux qui l'entendirent. " (Hébreux 4/2).

Demandons au Seigneur que dans sa grâce il nous vienne en aide pour écouter et recevoir sa Parole comme il convient. Il est regrettable que ce jeune homme ait persisté dans cette réaction en quittant Jésus. Acceptons l'autorité spirituelle de la Bible et suivons-la avec un cœur docile, afin qu'elle produise en nous la paix et qu'elle influence notre vie.

Partager cet article
Repost0
24 juin 2020 3 24 /06 /juin /2020 05:05

Texte Biblique                                                                                                                               Proverbes 11/25                                                                                                                               Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                       Luc 21/5-38 ; Josué 4 à 5/12 ; Ésaïe 1

 

" L'âme bienfaisante sera rassasiée, Et celui qui arrose sera lui-même arrosé. "

 

De la même manière que Dieu a appelé Abraham à partir d'Ur pour se rendre dans le pays de la promesse, Dieu demande à certains de quitter leur pays, leur maison, leurs racines, afin de se rendre dans d'autres pays pour y faire connaître le nom de Jésus. C'est ce que Dieu a fait avec Paul et Barnabas, et c'est ce qu'il fait avec d'autres encore aujourd'hui. L'Église se sent-elle concernée par ceux qui sont appelés à partir ? Sommes-nous prêts à les soutenir pour que leur appel se réalise ?

Un jour, un croyant se plaignait à son pasteur de l'entendre souvent demander de l'argent, tantôt pour l'œuvre missionnaire, tantôt pour le culte des enfants, tantôt pour l'entraide, tantôt pour l'église locale...Le pasteur lui répondit avec beaucoup de tristesse : " Frère, j'avais un fils, je dépensais continuellement de l'argent pour lui, pour ses vêtements, sa nourriture, son éducation, mais un jour il est mort...Depuis ce jour, il ne m'a plus rien coûté. Chaque besoin mentionné dans une Église est un signe de croissance. Quand une Église est morte, elle n'a plus besoin de rien."

Que notre générosité en faveur de l'œuvre de Dieu soit à la mesure de la générosité que Dieu a eue envers nous : " Recommande-leur de faire du bien, d'être riches en bonnes œuvres, d'avoir de la libéralité, de la générosité, et de s'amasser ainsi pour l'avenir un trésor placé sur un fondement solide, afin de saisir la vie véritable. " (1 Timothée 6/18-19).

L'Écriture nous enseigne que celui qui arrose sera lui-même arrosé (proverbes 11/25). Que Dieu illumine nos cœurs et nous donne de comprendre ces choses afin de les pratiquer.

Partager cet article
Repost0
23 juin 2020 2 23 /06 /juin /2020 15:21

Texte Biblique                                                                                                                                Aggée 1/1-11                                                                                                                                 Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                      Luc 20/20 à 21/4 ; Josué 3 ; Osée 12 à 14/9

 

" La seconde année du roi Darius, le premier jour du sixième mois, la parole de l'Éternel fut adressée par Aggée, le prophète, à Zorobabel, fils de Schealthiel, gouverneur de Juda, et à Josué, fils de Jotsadak, le souverain sacrificateur, en ces mots: Ainsi parle l'Éternel des armées: Ce peuple dit: Le temps n'est pas venu, le temps de rebâtir la maison de l'Éternel. C'est pourquoi la parole de l'Éternel leur fut adressée par Aggée, le prophète, en ces mots: Est-ce le temps pour vous d'habiter vos demeures lambrissées, Quand cette maison est détruite? Ainsi parle maintenant l'Éternel des armées: Considérez attentivement vos voies! Vous semez beaucoup, et vous recueillez peu, Vous mangez, et vous n'êtes pas rassasiés, Vous buvez, et vous n'êtes pas désaltérés, Vous êtes vêtus, et vous n'avez pas chaud; Le salaire de celui qui est à gages tombe dans un sac percé. Ainsi parle l'Éternel des armées: Considérez attentivement vos voies! Montez sur la montagne, apportez du bois, Et bâtissez la maison: J'en aurai de la joie, et je serai glorifié, Dit l'Éternel. Vous comptiez sur beaucoup, et voici, vous avez eu peu; Vous l'avez rentré chez vous, mais j'ai soufflé dessus. Pourquoi? dit l'Éternel des armées. A cause de ma maison, qui est détruite, Tandis que vous vous empressez chacun pour sa maison. C'est pourquoi les cieux vous ont refusé la rosée, Et la terre a refusé ses produits. J'ai appelé la sécheresse sur le pays, sur les montagnes, Sur le blé, sur le moût, sur l'huile, Sur ce que la terre peut rapporter, Sur les hommes et sur les bêtes, Et sur tout le travail des mains. "

 

Aggée fait partie de ces Israélites qui ont eu le privilège de revenir dans leur pays après la captivité à Babylone. En 537 avant Jésus-Christ, le roi Cyrus leur a donné la permission de reconstruire le Temple, ; mais une situation politico-religieuse défavorable a découragé les volontaires si bien que, dix-huit ans plus tard, la Maison de Dieu est encore à l'état de ruines. L'avènement de Darius ll sur le trône de l'Empire Perse va permettre de relancer cette reconstruction. Aggée, contemporain du prophète Zacharie, reçoit quatre prophéties en l'espace de cent quatorze jours. Le message qu'il transmet de laz part de Dieu est explosif  :     " Est-ce le temps pour vous d'habiter vos demeures lambrissées, Quand cette maison est détruite? Ainsi parle maintenant l'Éternel des armées: Considérez attentivement vos voies! Vous semez beaucoup, et vous recueillez peu, Vous mangez, et vous n'êtes pas rassasiés, Vous buvez, et vous n'êtes pas désaltérés, Vous êtes vêtus, et vous n'avez pas chaud; Le salaire de celui qui est à gages tombe dans un sac percé. Ainsi parle l'Éternel des armées: Considérez attentivement vos voies! Montez sur la montagne, apportez du bois, Et bâtissez la maison: J'en aurai de la joie, et je serai glorifié, Dit l'Éternel. Vous comptiez sur beaucoup, et voici, vous avez eu peu; Vous l'avez rentré chez vous, mais j'ai soufflé dessus. Pourquoi? dit l'Éternel des armées. A cause de ma maison, qui est détruite, Tandis que vous vous empressez chacun pour sa maison. " (Aggée 1/4-9) À cette exhortation vigoureuse, il joint l'annonce de temps nouveaux et ouvre la perspective d'une ère messianique. Son discours a un impact décisif (Esdras 5/1) puisqu'en 515, le Temple est achevé (Esdras 6/14) et Dieu particulièrement béni ces Israélites revenus de l'exil.

Un leitmotiv constitue l'une des bases du message annoncé par Aggée :  " Considérez attentivement vos voies ". Cette exhortation est une invitation à faire un constat objectif de la situation,et aussi une injonction à se mettre tout de suite au travail.

On ne délaisse pas impunément l'œuvre de Dieu sous quelque prétexte que ce soit, cela finit par avoir des conséquences néfastes. Le message du prophète perce le mur de indifférence et de l'égoïsme. Il nous rappelle que nous ne sommes pas un assemblage disparate d'individus travaillant chacun pour soi, recherchant ce qui nous convient le mieux, mais nous somme le peuple de Dieu, l'armée du Seigneur, les ouvriers du divin architecte de l'Église. Les temps sont courts, il est urgent de travailler avec lui !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de chatelguyon
  • : publication de texte de l'église Evangélique d'Auvergne
  • Contact

Recherche

Pages

Liens