Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2022 6 05 /11 /novembre /2022 07:11

Texte Biblique                                                                                                                     Luc 2/27                                                                                                                               Plan De Lecture Quotidienne                                                                                            Jean 6/1-21 ; 1 Chroniques 16 ; Ézéchiel 16/35-63

 

" Il vint au temple, poussé par l'Esprit. Et, comme les parents apportaient le petit enfant Jésus pour accomplir à son égard ce qu'ordonnait la loi. "

 

Tout le monde voudrait être utilisé par Dieu, mais qui accepte de se laisser conduire par le Sain-Esprit ? Siméon, un homme âgé et pieux, avait reçu la promesse qu'il verrait le Messie avant sa mort. Certains ont pu le décourager, lui rappelant l'aspect improbable de son espérance, mais Siméon s'est fié à la voix de l'Esprit de Dieu qui l'a conduit au bon endroit au bon moment : Joseph et Marie venaient justement au temple pour présenter Jésus après sa naissance . Il n'y a pas de hasard. Dieu dispose les temps et des circonstances en notre faveur.

En 1949, Billy Graham était un jeune évangéliste voyageant à travers les États-Unis, mais encore inconnu du grand public. Lors d'une croisade à Los Angeles, un certain William Hearst se trouvait dans l'auditoire. C'était un homme d'affaire, propriétaire de plusieurs journaux dans tout le pays. Il demanda à ses journalistes de faire des articles sur la campagne de Billy Graham, et tout a changé. En seulement cinq jours, l'évangéliste a obtenu une couverture nationale. Il lui aurait normalement fallu des années pour arriver à un tel résultat. Ce n'est pas Billy Graham qui a cherché William Hearst, mais Dieu le lui a envoyé. Il a rencontré la bonne personne au bon moment et son ministère a pris un nouvel essor.

Siméon aurait pu venir au temple la veille ou le lendemain, mais il est venu précisément ce jour-là, poussé par le Saint-Esprit. Joseph et Marie avaient choisi cette date en fonction de la loi. Siméon ne savait pas que le Sauveur était né mais le Saint-Esprit le savait.

Comme Siméon, laissez-vous conduire par le Saint-Esprit. Il vous dirigera vers les bonnes personnes pour accomplir la volonté de Dieu. Soyez sensible à cette voix intérieure qui vous indique la bonne direction.

 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2022 5 04 /11 /novembre /2022 06:56

Texte Biblique                                                                                                                    Psaume 24/4                                                                                                                        Plan De Lecture Quotidienne                                                                                            Jean 5/24-47 ; 1 Chroniques 15 ; Ézéchiel 16/1-34

 

" Celui qui a les mains innocentes et le cœur pur; Celui qui ne livre pas son âme au mensonge, Et qui ne jure pas pour tromper. "

 

Regardez vos mains ! Biologiquement, la main est composée de multiples vaisseaux, de nerfs et de cartilages, de vingt-sept os, de quarante muscles et de très nombreuses articulations.

C'est à la fois l'un des plus complexes et des plus indispensable organes du corps. Elle est dotée d'une mobilité et d'une agilité extraordinaires. Grâce au pouce, qui sert de pince, elle nous permet de recevoir, de prendre, de tenir, de donner...et même de parler, avec le langage des signes pour les sourds.

C'est étonnant de voir toutes les expressions dans lesquelles la main est citée. En voici quelques-unes : Applaudir des deux mains = approuver ; Avoie le cœur sur la main = Être solidaire et généreux ; Donner un coup de main = Aider quelqu'un ; Donner en mains propres = À la personne concernée ; Mettre la main à la pâte = Apporter son aide : Mettre la main à la poche = Participer financièrement ; Mettre la dernière main = Terminer un travail ; Tendre la main à quelqu'un = Lui offrir son aide, son pardon, son amitié.

" Les mains innocentes " symbolisent les actions, la conduite, la vie du chrétien qui est en harmonie avec les enseignements de l'Écriture, en tout temps, en tous lieux, en toutes circonstances et devant quiconque. Cela ne signifie pas qu'il est parfait, mais sa vie est marquée par la crainte respectueuse de Dieu. En fait, la main est la représentation symbolique de la personne qui la possède. C'est en montrant ses mains percées que Jésus a prouvé son identité à ses disciples (Luc 24/39).

Dieu est-il honoré par notre vie comme il le fut par celle de Job (1/8, 2/3) ? " Que chacun réfléchisse à sa façon de vivre " (1 Corinthiens 11/28 ; PV).

 

 

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2022 4 03 /11 /novembre /2022 08:40

Texte Biblique                                                                                                                    1 Pierre 1/3 (b)                                                                                                                     Plan De Lecture Quotidienne                                                                                            Jean 5/1-23 ; 1 Chroniques 13, 14 ; Ézéchiel 14, 15

 

" Dans sa grande bonté, [ le Père ] nous a fait naître une deuxième fois en relevant Jésus-Christ de la mort. Nous avons ainsi une espérance qui fait vivre. "(PDV)

 

Espérer, c'est souhaiter qu'une chose que l'on désire se réalise. Dans la Bible, l'espérance est une certitude, elle est vivante, elle " fait vivre ". Notre quotidien peut être parsemé de difficultés, d'épreuves, de déceptions, d'injustices, mais nos cœurs peuvent néanmoins se réjouir, car nous avons l'assurance que ces choses cesseront au temps marqué par Dieu. Qui ne désirerait vivre dans un monde où les mots maladie, dépression, solitude, abandon, rejet, guerres, n'existent pas ? Eh bien, c'est dans ce monde-là que Jésus nous prépare une place ! C'est dans ce monde-là que sera notre destination finale, auprès d'un Père aimant, pour une éternité de réjouissances, de paix et de félicité. C'est pourquoi, tel le bateau stabilisé au milieu de la tempête par l'ancre solidement attachée au fond marin, notre âme peut être rassurée lorsqu'elle doit traverser les vagues déferlantes de la vie. Cette espérance, nous la possédons comme une ancre solidement attachée à notre Père.

Aujourd'hui, nous ne connaissons qu'une infime partie de ce qui nous attend dans l'éternité où la vie sera merveilleuse, bien au_delà de ce que nous pouvons imaginer. " À présent, nous ne voyons pas les choses clairement, nous les voyons comme dans un miroir , mais plus tard, nous verrons face à face. À présent, je ne connais pas tout, mais plus tard, je connaîtrai comme Dieu me connaît. " (1 Corinthiens 13/12 ; PDV).

Alors, quels que soient les ouragans qui pourraient s'abattre sur notre vie, cultivons cette espérance au fond de nos cœurs, car elle est  " une ancre de l'âme, sûre et solide " (Hébreux 6/19).

 

 

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2022 3 02 /11 /novembre /2022 07:38

Texte Biblique                                                                                                                    Philippiens 1/21                                                                                                                   Plan De Lecture Quotidienne                                                                                             Jean 4/31-54 ; 1 Chroniques 12 ; Ézéchiel 13

 

" Car Christ est ma vie, et la mort m'est un gain. "

 

Une belle situation, des biens, des affaires prospères, en un mot, une certaine réussite sociale et professionnelle, est-ce cela la vie ?

Jésus déclare : " Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. " (Jean 17/3). Un homme riche, soucieux de son éternité, vint un jour trouver Jésus et lui demanda : " Bon maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? " (Jean 18/18). La suite du récit montre que malgré ses bonnes dispositions de cœur, cet homme, très attaché à ses richesses, n'avait pas donné la première place à Dieu dans sa vie. Pour lui, la mort n'était pas un gain.

Une éminence religieuse passionnée de peinture, possédait une galerie de magnifiques tableaux. Sachant que ses jours étaient comptés, il s'y rendit une fois encore et on l'entendit gémir : " Dire qu'il faut quitter tout cela ! Quelle perte ! " Nous pouvons nous dire chrétiens, nous efforcer de l'être, ce ne sont ni nos efforts ni notre " réussite religieuse " qui feront que nous pourrons témoigner que la mort est un gain !

L'apôtre Paul regardait les avantages du monde et ses joies " comme de la boue, afin de gagner Christ " (Philippiens 3/8). Il savait que son départ ne devait pas terminer sa vie mais au contraire l'épanouir dans sa véritable destinée. Aussi déclarait-il : " La mort m'est un gain ! "

" Et j'entendis du ciel une voix qui disait: Écris: Heureux dès à présent les morts qui meurent dans le Seigneur! Oui, dit l'Esprit, afin qu'ils se reposent de leurs travaux, car leurs œuvres les suivent. " (Apocalypse 14/13).

Pouvons-nous affirmer que pour nous aussi, un jour la mort sera un gain ?

 

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2022 2 01 /11 /novembre /2022 07:11

Texte Biblique                                                                                                                     Psaume 23/4                                                                                                                          Plan De Lecture Quotidienne                                                                                            Jean 4/1-30 ; 1 Chroniques 10, 11 ; Ézéchiel 12

 

" Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent. "

 

Passer par le creux de la vallée n'est jamais facile mais nous avons deux certitudes : la première, c'est que nous sentirons l'ombre de la mort qui veut s'abattre sur nous, le souffle du diable qui veut nous détruire, nous exterminer, nous mettre à terre pour que nous ne puissions plus nous relever ; la seconde, et heureusement que nous l'avons, c'est que nous savons que Dieu est avec nous.

Dieu est là pour nous guider avec sa houlette, nous montrer le chemin, nous permettre d'avancer tout en évitant les obstacles du chemin, nous guider vers le haut de la montagne où se trouvent les verts pâturages. La vallée n'est qu'un moment passager. Dieu est là pour nous reprendre avec son bâton, mettre les limites du cadre divin et nous éviter de chuter dans les ravins du péché.

Dieu vous rappelle cette parole aujourd'hui : " Ne crains rien, car je suis avec toi; Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu; Je te fortifie, je viens à ton secours, Je te soutiens de ma droite triomphante. " (Ésaïe 41/10).

Dans les vallées de la maladie, du manque financier, du désespoir, de l'accusation, Dieu est là et il marchera avec vous.                                                                                              Gardez les yeux fixés sur lui, votre Sauveur !                                                                       Persévérez sur le chemin étroit de la foi !                                                                             Ce n'est qu'une ombre qui veut vous intimider, mais Dieu est votre lumière et il va bientôt éclairer votre chemin !

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2022 1 31 /10 /octobre /2022 06:55

Texte Biblique                                                                                                                    Ecclésiaste 8/8                                                                                                                       Plan De Lecture Quotidienne                                                                                            Jean 3/22-36 ; 1 Chroniques 8, 9 ; Ézéchiel 11

 

" L'homme n'est pas maître de son souffle pour pouvoir le retenir, et il n'a aucune puissance sur le jour de la mort; il n'y a point de délivrance dans ce combat, et la méchanceté ne saurait sauver les méchants. "

 

Depuis 1975, chaque année, fin mars et fin octobre , nous assistons aux changements d'heure ; passage à l'heure d'été puis à l'heure d'hiver, le but initial étant d'économiser l'électricité.

Mais pour l'enfant de Dieu, ce qui importe, c'est que chaque heure gagnée sur ses activités soit mise au service de la piété et du royaume de Dieu. Paul nous rappelle que le temps est un allié quand il nous permet de nous consacrer toujours un peu plus.

Nous ne changeons rien à l'horloge du temps en avançant l'heure ou en la retardant. Le temps est marqué par le créateur et poursuit sa marche inexorablement. Seul le Maître de l'univers a pu au cours de l'histoire de l'humanité, suspendre le temps. Cela se passa une première fois à l'époque de Josué en réponse à la prière de ce dernier : " Et le soleil s'arrêta, et la lune suspendit sa course, Jusqu'à ce que la nation eût tiré vengeance de ses ennemis. Cela n'est-il pas écrit dans le livre du Juste? Le soleil s'arrêta au milieu du ciel, Et ne se hâta point de se coucher, presque tout un jour. " (Josué 10/13), puis une seconde fois au temps où le roi Ézéchias fut guéri par Dieu : " Je ferai reculer de dix degrés en arrière avec le soleil l'ombre des degrés qui est descendue sur les degrés d'Achaz. Et le soleil recula de dix degrés sur les degrés où il était descendu. " (Ésaïe 38/8).

Ce temps que Dieu accorde, chacun est appelé à le gérer, l'organiser au mieux : " Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux: un temps pour naître, et un temps pour mourir; un temps pour planter, et un temps pour arracher ce qui a été planté; un temps pour tuer, et un temps pour guérir; un temps pour abattre, et un temps pour bâtir; un temps pour pleurer, et un temps pour rire; un temps pour se lamenter, et un temps pour danser; un temps pour lancer des pierres, et un temps pour ramasser des pierres; un temps pour embrasser, et un temps pour s'éloigner des embrassements; un temps pour chercher, et un temps pour perdre; un temps pour garder, et un temps pour jeter; un temps pour déchirer, et un temps pour coudre; un temps pour se taire, et un temps pour parler; un temps pour aimer, et un temps pour haïr; un temps pour la guerre, et un temps pour la paix. " (Ecclésiaste 3/1-8). L'apôtre Paul exhortait dans ce sens les chrétiens à qui il adressait ses lettres et ses recommandations : " Rachetez le temps, car les jours sont mauvais. " (Éphésiens 5/16), littéralement  : " Usez sagement de toute opportunité de faire le bien, de façon que ce zèle soit la monnaie qui fasse du temps notre propriété. " Alors qu'importe heure d'hiver ou heure d'été, il n'est plus temps de paresser !

 

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2022 7 30 /10 /octobre /2022 14:35

Texte Biblique                                                                                                                    1 Corinthiens 15/26                                                                                                              Plan De Lecture Quotidienne                                                                                            Jean2/23 à 3/21 ; 1 Chroniques 7 ; Ézéchiel 10

 

" Le dernier ennemi qui sera détruit, c'est la mort. "

 

la mort est incontournable. " L'homme n'est pas maître de son souffle pour pouvoir le retenir, et il n'a aucune puissance sur le jour de la mort; il n'y a point de délivrance dans ce combat, et la méchanceté ne saurait sauver les méchants " (Ecclésiaste 8/8).

Un éminent historien a dit : " Je pensais bien connaître le sujet mais quand la mort a frappé l'un des miens, je me suis tout à coup trouvé désarmé ". Quand un être cher quitte cette terre, nos pourquoi s'élèvent vers le ciel exprimant notre douloureuse incompréhension. Notre foi ne nous déshumanise pas face à la perte de l'être aimé ; elle ne nous empêche pas d'exprimer librement notre souffrance. Cependant, elle nous ouvre la voie vers des perspectives célestes glorieuses : " Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l'ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n'ont point d'espérance. " (1 Thessaloniciens 4/13 ; NBS).

En 125 après Jésus-Christ, un Grec du nom d'Aristide écrivit : " Chaque fois qu'un chrétien meurt, ses proches font une fête et accompagnent sa dépouille en chantant des chants de louange et de reconnaissance, comme s'il était juste en partance pour un pays voisin. " C'est pourquoi Paul déclare : " Nous sommes donc toujours pleins de confiance, et nous savons qu'en demeurant dans ce corps nous demeurons loin du Seigneur- car nous marchons par la foi et non par la vue, nous sommes pleins de confiance, et nous aimons mieux quitter ce corps et demeurer auprès du Seigneur. " (2 Corinthiens 5/6-8 ; NBS).

Victor Hugo a eu raison d'écrire : " La tombe n'est pas un cul-de-sac, ce n'est qu'un passage souterrain qui s'enfonce dans la nuit pour déboucher sur une aube éternelle ! " Pour tous ceux qui meurent dans la foi en Jésus, une merveilleuse place leur est préparée dans le ciel (Jean 14/3).

 

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2022 6 29 /10 /octobre /2022 07:05

Texte Biblique                                                                                                             Exode 20/7                                                                                                                   Plan De Lecture Quotidienne                                                                                     Jean 2/1-22 ; 1 Chroniques 6 ; Ézéchiel 8, 9

 

" Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain; car l'Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain. "

 

Veillons à ne pas utiliser le nom de  Jésus avec désinvolture, légèreté.

Prier " en son nom ", c'est plus que de prononcer son nom à chaque prière, c'est faire un bon usage de son nom :

> En reconnaissant que sans lui nous ne sommes rien. En effet, nous pouvons prononcer sans cesse le nom de Jésus tout en étant remplis de nous-mêmes. or, nous devons nous rappeler que nous ne pouvons nous approcher du trône de la grâce que par les mérites de notre Sauveur. Nous n'avons absolument rien à faire valoir devant Dieu, hormis les droits obtenus par Jésus.

>  En demeurant en lui. Lui-même dire : " Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. " (Jean 15/7). Pr ces mots, Jésus nous dit à quelles conditions nos prières peuvent être exaucées ; il nous explique que leur exaucement est conditionné d'une part , par le fait de demeurer en lui en tant que résident permanent, et d'autre part, par le fait de lire, de méditer, de mettre en pratique la Parole de Dieu (1 Jean 3/22).

Plus nous vivrons en communion avec Christ, plus nous lirons sa Paroles, et plus nous connaîtrons sa pensée, plus notre volonté se soumettra à la sienne. C'est alors que nous prierons au nom de jésus et que nos prières seront exaucées, car ce ne sera plus nous qui prierons, c'est Jésus qui priera à travers nous.

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2022 6 29 /10 /octobre /2022 06:29

Texte Biblique                                                                                                               Mar15/43                                                                                                                       Plan De Lecture Quotidienne                                                                                    Jean 1/19-51 ; 1 Chroniques 4/24 à 5/26 ; Ézéchiel 7

 

" Joseph d'Arimathée, conseiller de distinction, qui lui-même attendait aussi le royaume de Dieu. Il osa se rendre vers Pilate, pour demander le corps de Jésus. "

 

Rire, c'est d'avoir l'air bête.                                                                                            Pleurer, c'est risquer d'avoir l'air sentimental.                                                        Tendre la main pour aider quelqu'un, c'est risquer des embêtements.                        Exposer ses sentiments, c'est risquer d'être vu tel que l'on est.                                Exposer ses idées, ses rêves au monde, c'est risquer de les perdre.                      Aimer, c'est risquer de ne pas être aimé en retour.                                               Vivre, c'est risquer de mourir.                                                                                        Marcher, c'est risquer de tomber.                                                                           Espérer, c'est risquer le désespoir.                                                                            Essayer, c'est risquer l'échec.

Bien sûr, tout cela est vrai, mais il faut néanmoins prendre des risques, car le plus grand danger dans cette vie est de ne rien risquer. La personne qui ne risque rien ne fait tien, n'a rien. Peut-être évitera-t-elle la souffrance et le chagrin, mais il est certain qu'elle ne pourra jamais apprendre, ressentir, changer, s'épanouir, aimer, vivre. Enchainée par ses certitudes et ses craintes, elle en sera esclave, et tournera le dos à la liberté. Seule la personne qui ose risquer est vraiment libre !

" La seule chose qu'on est sûr de na pas réussir est celle qu'on ne tente pas ! " (Paul-Émile Victor) .

" C'est dur d'échouer, mais c'est pire de n'avoir jamais essayé de réussir ! " (Théodore Roosevelt).

Nicodème et Joseph d'Arimathée " osèrent (prirent des risques) se rendre vers Pilate, pour demander le corps de Jésus " (Marc 15/43 ; Jean 19/38-39). Jusque-là, par crainte, ils n'avaient été disciples de Jésus qu'en secret, mais devant la croix, ils comprirent, leurs yeux s'ouvrirent, leur détermination s'affirma, et ils osèrent  prendre le risque d'afficher leur foi en Christ.

Allez-vous suivre leur exemple ?

 

 

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2022 4 27 /10 /octobre /2022 06:40

Texte Biblique                                                                                                                        Romains 8/28                                                                                                                            Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                Jean 1/1-18 ; 1 Chroniques 3 à 4/23 ; Ézéchiel 5, 6

 

" Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. "

 

Nos vies sont remplies de circonstances dont nous ne comprenons ni les tenants ni les aboutissants. Dès le lever, nous avons parfois l'impression que notre journée va être remplie d'évènements désagréables ! Mais ce qui nous frustre le plus, c'est de ne pas comprendre pourquoi nous sommes obligés de traverser ces moments difficiles.

Alors, dans ces temps d'incompréhension, il est bon de savoir que toutes choses concourent à notre bien ! Cette promesse nous donne de l'espoir, car elle nous rappelle  et nous confirme que même au cœur de nos ^lus grands problèmes, Dieu reste le maître de notre vie.

" Mais je sais que mon Rédempteur est vivant ", dit Job, alors qu'il est éprouvé de toutes parts (Job 19/25). Il doit faire face à la maladie, au deuil, à des souffrances atroces, à des attaques spirituelles...sans oublier ses amis qui l'accablent de reproches. Mais Job sait que son Sauveur est vivant et qu'il se lèvera pour lui. Il sait que Dieu fera taire l'ennemi qui ne cherche qu'à nuire (Jean 10/10).

Dans les temps troublés, Dieu désire vous encourager à vous attacher fermement à lui. Il est le créateur de l'univers, le bon berger, le seigneur, le tout-Puissant. Toutes choses, absolument toutes, concourent à votre bien quand vous aimez Dieu : votre rapport médical inquiétant concourt à votre bien, votre vie de famille mouvementée concourt à votre bien, la perte de votre travail concourt à votre bien. Dieu ne crée pas le malheur,, il veut le tourner à votre avantage ! Son amour ne vous laissera pas en difficulté : il la transformera en une occasion de vous surprendre et de vous secourir.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de chatelguyon
  • : publication de texte de l'église Evangélique d'Auvergne
  • Contact

Recherche

Pages

Liens