Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2022 2 15 /11 /novembre /2022 07:21

Textes Bibliques                                                                                                                         Jean 19 ; Luc 23                                                                                                                             Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                    Jean 10/19-42 ; 2 Chroniques 3, 4 ; Ézéchiel 28

 

" Jésus lui répondit: Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis. "

 

Gracier : prérogative royale devenue présidentielle pour nous, Français.

Au début de notre ère, Ponce Pilate, gouverneur de Judée, dit à Jésus, après avoir reconnu publiquement son innocence : " Ne sais-tu pas que j'ai le pouvoir de te crucifier, et que j'ai le pouvoir de te relâcher ? " (Jean 19/10). Droit étrange, voire exorbitant : un homme condamne ou gracie son semblable, selon son gré. Quelles motivations président à la décision ?

Quelles furent celles de Pilate : plaire à César, aux chefs religieux à la foule ? La réponse vient de Jésus, le condamné : " Tu n'aurais sur moi aucun pouvoir, s'il ne t'avait été donné d'en haut. " (Jean 19/11). Bon gré mal gré, voilà Pilate engagé dans un processus qui dépasse ses compétences. Au-dessus de lui et du puissant César, Dieu siège sur son trône éternel. Il détient tout pouvoir, y compris le vrai droit e Grâce, de cette Grâce universelle offerte à tout pécheur, de cette Grâce divine qui absout le coupable par la condamnation volontaire de Jésus, l'innocent.

À chaque fête, les Romains relâchent un condamné. Le meurtrier Barabbas est pressenti. Entre Barabbas et Jésus, la foule opte pour le premier et demande la crucifixion de Jésus. L'innocent meurt pour le coupable.

Avec lui, ce même jour, un brigand est crucifié : " Pour nous, c'est justice, car nous recevons ce qu'ont mérité nos crimes; mais celui-ci n'a rien fait de mal " (Luc 23/41). Il dit alors à Jésus :     " Souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne " (Luc 23/42). Jésus lui répondit : " Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis " (Luc 23/43). Condamné par la justice des hommes, gracié par celle de Dieu !

" Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ " (Romains 8/1). Cette immense Grâce de Dieu, ami, est aussi pour vous.
 

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2022 1 14 /11 /novembre /2022 15:21

Texte Biblique                                                                                                                             Nombres 22/7                                                                                                                             Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                   Jean 10/1-18 ; 2 Chroniques 1, 2 ; Ézéchiel 27

 

" Les anciens de Moab et les anciens de Madian partirent, ayant avec eux des présents pour le devin. Ils arrivèrent auprès de Balaam, et lui rapportèrent les paroles de Balak. "

 

Quand les émissaires du roi Balak se sont présentés devant Balaam, ils ne sont pas arrivés les mains vides. Vous avez là une vieille méthode de l'adversaire de nos âmes pour faire trébucher celui qui s'approche de Jésus ou pour faire lâcher la main du Seigneur à celui qui veut faire confiance à son Sauveur ! Quand le roi Achab va vouloir échanger sa vigne avec celle de Naboth, c'est la même stratégie : " Cède-moi ta vigne, pour que j'en fasse un jardin potager, car elle est tout près de ma maison. Je te donnerai à la place une vigne meilleure; ou, si cela te convient, je te paierai la valeur en argent. " (1 Rois 21/2). le Diable essaiera même de tromper Jésus en lui disant : " Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m'adores. " (Matthieu 4/9).

Avec quoi l'ennemi de votre âme est-il en train d'essayer de vous séduire ? Qu'est-il en train de vous proposer ? Une promotion inespérée, un salaire plus conséquent, un avantage intéressant ? Si toutes ces choses ne sont pas forcément mauvaises en soi, la question essentielle est celle-ci : ces propositions vont-elles vous rapprocher du Seigneur ou vous en éloigner ?

Si vous n'avez plus de temps pour votre communion personnelle avec Dieu, pour lire la Bible ou pour vous rendre à l'église, vous avez la réponse à votre question !

Ne soyons pas dupes sur les intentions de l'adversaire de nos âmes et souvenons-nous qu'il sait aussi se déguiser en ange de lumière pour nous tromper (2 Corinthiens 11/14).

Voilà pourquoi cette exhortation de l'apôtre Pierre prend plus que jamais son sens : " Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. " (1 Pierre 5/8).

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2022 7 13 /11 /novembre /2022 09:12

Texte Biblique                                                                                                                            Apocalypse 4/1                                                                                                                             Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                    Jean 9/18-41 ; 1 Chroniques 29 ; Ézéchiel 26

 

" Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel. La première voix que j'avais entendue, comme le son d'une trompette, et qui me parlait, dit: Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite. "

 

Cette porte est donc ouverte. Cela signifie que le ciel n'est pas inaccessible car " ce que Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité " (1 Timothée 2/4). Tous peuvent donc l'être, même les pires, comme le brigand sur la croix (Luc 23/43), mais les meilleurs ont aussi besoin du salut tel Corneille (Actes 10/1-2) qui dut recevoir le message de l'Évangile (Actes 11/13-14) ; en effet, personne ne sera sauvé par ses bonnes œuvres (Éphésiens 2/8-10).

Jésus nous précise que cette porte est étroite (Matthieu 7/13-14). Pour la franchir, il faut se débarrasser de ce qui nous encombre, en particulier du péché : " Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, " (Hébreux 12/1).

Mais qu"est-ce que le péché ? Ce n'est pas seulement mentir, tuer, vivre dans la débauche, c'est avant tout dédaigner Dieu, le négliger, l'exclure de notre vie. C'est encore prétendre croire en lui et vivre comme s'il n'existait pas et comme si nous n'avions pas compte à lui rendre. Il faut donc, pour aller au ciel, lui confesser notre péché et lui demander pardon de notre mauvaise attitude à son égard.

Jésus ajoute que lui-même est la porte (Jean 10/9). Cette prote est unique. C'est seulement par la foi en Christ qu'on peut être sauvé (Actes 4/12), car lui seul, par amour pour nous, a expié nos péchés en mourant sur la croix. Il a ainsi satisfait la justice divine qui exigeait que le péché soit sanctionné : " Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. " ; " Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur. " (Romains 5/8 ; 6/23).

Enfin, il faut savoir que cette porte qui est encore ouverte, sera un jour fermée définitivement (Luc 13/23-25). Après ce temps de la grâce, viendra le temps du jugement. N'attendez plus ! " Craignons donc, tandis que la promesse d'entrer dans son repos subsiste encore, qu'aucun de vous ne paraisse être venu trop tard " (Hébreux 4/1).

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2022 6 12 /11 /novembre /2022 08:42

Texte Biblique                                                                                                                           Ézéchiel 33/11-16                                                                                                                        Plan De  Lecture Quotidienne                                                                                                  Jean 9/1-17 : 1 Chroniques 28 ; Ézéchiel 24, 25

 

" Dis-leur: je suis vivant! dit le Seigneur, l'Éternel, ce que je désire, ce n'est pas que le méchant meure, c'est qu'il change de conduite et qu'il vive. Revenez, revenez de votre mauvaise voie ; et pourquoi mourriez-vous, maison d'Israël ? Et toi, fils de l'homme, dis aux enfants de ton peuple : La justice du juste ne le sauvera pas au jour de sa transgression; et le méchant ne tombera pas par sa méchanceté le jour où il s'en détournera, de même que le juste ne pourra pas vivre par sa justice au jour de sa transgression. Lorsque je dis au juste qu'il vivra, -s'il se confie dans sa justice et commet l'iniquité, toute sa justice sera oubliée, et il mourra à cause de l'iniquité qu'il a commise. Lorsque je dis au méchant: Tu mourras ! -s'il revient de son péché et pratique la droiture et la justice, s'il rend le gage, s'il restitue ce qu'il a ravi, s'il suit les préceptes qui donnent la vie, sans commettre l'iniquité, il vivra, il ne mourra pas. Tous les péchés qu'il a commis seront oubliés ; il pratique la droiture et la justice, il vivra. "

 

Chez certaines tribus Pygmées, quand quelqu'un s'est rendu coupable d'une faute, il est condamné à quitter le village et à aller vivre seul dans la forêt. Quelques jours plus tard, il réintègre la communauté sans dire un mot jusqu'à ce qu'un enfant désigné par les villageois lui tende un bol avec de la nourriture. Ce geste symbolise le pardon de la population locale et sa volonté d'accueillir à nouveau le fautif dans ses rangs. Cette façon de faire garantit la survie du coupable et celle du village pour que les blessures personnelles ne dégénèrent pas en animosités familiales et en conflits entre clans.

Cette notion du pardon est importante pour tout ce qui concerne nos relations sociales, mais surtout notre relation avec Dieu notre Père. La Bible nous présente Dieu comme patient, clément, enclin au pardon, abondant en grâce, voulant " Éternel, notre Dieu, tu les exauças, Tu fus pour eux un Dieu qui pardonne, Mais tu les as punis de leurs fautes "; " L'Éternel est miséricordieux et compatissant, Lent à la colère et riche en bonté " ; " Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu'elle renferme sera consumée " (Psaume 99/8 ; 103/8 ; 2 Pierre 3/9).

Parmi les requêtes que contient le " Notre Père ", la prière que Jésus a données comme modèle à ses disciples, il y a notamment " Pardonne-nous nos offenses ", nos péchés, nos torts envers toi (Matthieu 6/12), car pour être au bénéfice du pardon de Dieu, encore faut-il le lui demander en reconnaissant nos fautes, et alors " fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité " (1 Jean 1/9).

Ce pardon divin total permet de commencer une nouvelle vie dans laquelle " Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles " (2 Corinthiens 5/17).      " Heureux celui à qui la transgression est remise, A qui le péché est pardonné ! " (Psaume 32/1) : il fait désormais partie du peuple de Dieu !

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2022 6 12 /11 /novembre /2022 08:20

Texte Biblique                                                                                                                            Luc 21/27-28                                                                                                                               Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                  Jean 8/30-59 ; 1 Chroniques 26, 27 ; Ézéchiel 23

 

" Alors on verra le Fils de l'homme venant sur une nuée avec puissance et une grande gloire. Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche. "

 

Parmi les évènements qui surviendront à la fin des temps, celui qui nous intéresse le plus en tant que chrétiens est assurément le retour de Jésus. Aujourd'hui plus que jamais, les croyants du monde entier ont les yeux fixés sur les signes précurseurs de ce retour en gloire, symbole de délivrance pour l'Église. Toutefois, auparavant, la bien-aimée sera confrontée à des périodes de souffrances similaires aux douleurs de l'enfantement. Cette analogie développée par l'apôtre Paul nous rappelle que la délivrance ne pourra s'opérer sans larmes ni combats.

" Or, nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'enfantement. " (Romains 8/22). Remarquons que la période qui précède la naissance d'un enfant est généralement marquée par des sentiments contradictoires. De même les chrétiens du monde entier s'enthousiasment à l'idée de rencontrer Jésus, mais parmi eux certains sont pétris de crainte face aux évènements douloureuses annoncés par la Bible concernant la fin des temps.

" Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne soyez pas effrayés, car il faut que ces choses arrivent premièrement. Mais ce ne sera pas encore la fin. " nous dit Jésus (Luc 21/9). L'apôtre Paul, de son côté, invite l'Église à se projeter vers son devenir éternel aux côtés de Jésus : " J'estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous. " (Romains 8/18).

Le monde vit aujourd'hui " le commencement des douleurs. " (Matthieu 24/8), nous ne connaissons ni l'heure ni le jour du retour de Christ, mais nous savons qu'il est proche. Alors levons nos têtes et soyons prêts pour le grand départ.

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2022 4 10 /11 /novembre /2022 08:31

Texte Biblique                                                                                                                             Philippiens 3/14                                                                                                                            Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                   Jean 8/12-29 ; 1 Chroniques 24, 25 ; Ézéchiel 22

 

" Je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus Christ. "

 

" C'était le bon temps ", soupirons-nous, " c'était mieux avant ! " Nous détestons les changements ! Pourtant, la vie n'est qu'une perpétuelle mutation, et nous ferions mieux de nous y soumettre de bon cœur.

Les meilleures inventions ont d'abord été rejetées avec mépris. Savez-vous d'où viennent nos caddies de supermarchés ? Un jour, le propriétaire  d'un magasin, voyant ses clientes lourdement chargées de paniers, eut l'idée de leur simplifier la vie en leur proposant des chariots à roulettes, mais les ménagères boudèrent son invention, préférant " leurs bons vieux paniers ". Il fallut qu'il paye des employés pour arpenter les allées de son magasin avec des chariots pour qu'enfin, les ménagères finissent par essayer son idée, qui s'est ensuite répandue dans le monde entier et qui a fait la fortune de son génial inventeur !

" Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. " (2 Corinthiens 5/17). Certes, ce verset s'applique avant tout à la conversion du chrétien, mais nous pouvons aussi y puiser toute notre vie à regarder dans le rétroviseur et à regretter amèrement ce qui n'est plus. Courons, les yeux fixés vers le but, laissons derrière nous ce qui est passé, faisons-en notre deuil pour accueillir ce qui est nouveau.Laissons l'Égypte avec ses poireaux et ses bons légumes frais - mais aussi avec ses coup de fouet - pour marcher vers notre terre promise, même s'il nous faut auparavant affronter le brûlant désert et la fatigue du voyage.

De toute manière, pour le chrétien, le mailleur est à venir. Le port est en vue, la victoire est proche, l'éternité sera meilleure que nos rêves les plus grands. Alors, d'ici là...marchons !

 

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2022 3 09 /11 /novembre /2022 14:45

Textes Bibliques                                                                                                                         Genèse 18/14 ; Marc 6/6                                                                                                             Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                   Jean 7/21 à 8/11 ; 1 Chroniques 22, 23 ; Ézéchiel 21

 

" Y a-t-il rien qui soit étonnant de la part de l'Éternel? Au temps fixé je reviendrai vers toi, à cette même époque; et Sara aura un fils. " ; " Et il s'étonnait de leur incrédulité. Jésus parcourait les villages d'alentour, en enseignant. "

 

Rien n'est étonnant de la part de Dieu, mais il convient de noter que Jésus a parfois manifesté son étonnement devant la foi exemplaire ou la foi inexistante de ses contemporains.

é Jésus s'étonnait de leur incrédulité ". Pourquoi ? Parce que personne ne voulait le reconnaître comme prophète dans la synagogue de sa propre patrie !

li n'était pas crédible parce qu'on connaissait sa famille et de ce fait, il était méprisé. Cette absence de foi en lui limitait sérieusement le nombre de guérison et de miracles qu'il aurait pu faire.

Une autre fois, il fut étonné positivement lorsqu'il eut affaire à un officier romain (Matthieu 8/5-13). Ce soldat de l'armée d'occupation avait un serviteur qui était paralysé, qui souffrait beaucoup et qui était sur le point de mourir. Devant la gravité de la situation, l'officier avait fait parvenir à Jésus un message où il le priait de le guérir, ajoutant qu'il ne prenne pas la peine de se déplacer. Il avait compris que Jésus avait l'autorité nécessaire et qu'un seul mot de lui guérirait son serviteur. De plus, il ne se sentait pas digne de recevoir Jésus dans sa maison.

Jésus fut étonné de la foi de cet officier qu'il dit à ceux qui étaient avec lui : " Je vous le dis en vérité, même en Israël je n'ai pas trouvé une aussi grande foi ! " (Matthieu 8/10). Il était impressionné par la confiance, la perspicacité spirituelle et l'humilité de ce soldat romain, qui n'était pas juif, donc normalement, qui ne faisait pas (encore) partie du peuple de Dieu.

Quel exemple cela représente pour nous ! Suivons-le ! " Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. " (Hébreux 11/6). Avec la foi, tout devient possible parce que tout est possible à Dieu !

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2022 2 08 /11 /novembre /2022 07:11

Textes Bibliques                                                                                                                        Genèse 18/14 ; Marc 6/6                                                                                                             Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                    Jean 7/2-20 ; 1 Chroniques 21 ; Ézéchiel 20

 

" Y a-t-il rien qui soit étonnant de la part de l'Éternel ? Au temps fixé je reviendrai vers toi, à cette même époque; et Sara aura un fils " ; " Et il s'étonnait de leur incrédulité. Jésus parcourait les villages d'alentour, en enseignant. "

 

La méditation d'aujourd'hui est basée sur le mot étonnement. Le dictionnaire le définit comme suit : "stupéfaction, surprise devant quelque chose d'extraordinaire ou d'inhabituel ".

En effet, nous avons un Dieu extraordinaire qui fait des choses extraordinaires. C'est le premier verset des Écritures où l'on trouve le mot " étonnant ", et c'est Dieu lui-même qui l'utilise lorsqu'il parle à Abraham et à sa femme Sarah qui est stérile. Dans les versets précédents (v.10), il leur avait annoncé une nouvelle surprenante : l'année suivante, ils tiendraient un fils dans leurs bras ! Or Abraham approchait des cent ans et son épouse à peine plus jeune, n'avait jamais pu avoir d'enfant. Sara avait ri ! C'est alors que Dieu avait dit : " Y a-t-il quelque chose qui soit étonnant de la part de l'Éternel ? "

Ce qui est normal pour Dieu est étonnant pour nous. Plus nous le connaîtrons, plus nous découvrirons que les limitations humaines ne le concernent pas. Nous sommes faibles, mais lui est fort et même tout-puissant ; nous comprenons peu de chose, mais lui ait tout ; notre sagesse et notre intelligence sont bien pauvres, mais les siennes n'ont pas de bornes ; nous sommes mortels, mais lui est Éternel ; notre amour est imparfait, mais le sien est parfait ; nous sommes des créatures, lui est le Créateur ; nous sommes limités, lui est illimité ; nous sommes des pécheurs, certes sauvés par grâce, mais lui est infiniment pur et saint.

Malgré cela, les Évangiles nous apprennent qu'à certains moments Jésus lui-même s'est montré étonné.

À chaque fois, ce fut dans le domaine de la foi, soit parce qu'elle était exemplaire, soit parce qu'elle était absente. (À suivre )

 

 

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2022 1 07 /11 /novembre /2022 14:06

Texte Biblique                                                                                                                           Genèse 27/30-33                                                                                                                          Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                    Jean 6/41 à 7/1 ; 1 Chroniques 19, 20 ; Ézéchiel 18, 19

 

" Isaac avait fini de bénir Jacob, et Jacob avait à peine quitté son père Isaac, qu'Ésaü, son frère, revint de la chasse. Il fit aussi un mets, qu'il porta à son père; et il dit à son père: Que mon père se lève et mange du gibier de son fils, afin que ton âme me bénisse! Isaac, son père, lui dit: Qui es-tu? Et il répondit: Je suis ton fils aîné, Ésaü. Isaac fut saisi d'une grande, d'une violente émotion, et il dit: Qui est donc celui qui a chassé du gibier, et me l'a apporté? J'ai mangé de tout avant que tu vinsses, et je l'ai béni. Aussi sera-t-il béni. "

 

Paul rappelle que " Dieu nous a bénis de toute sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ ! " (Éphésiens 1/3).

Nous ne sommes pas comparables à Jacob qui a saisi la bénédiction qui lui était promise de façon " contestable " (Genèse 27/1-33). Dieu nous a choisis, sauvés et bénis à cause de sa miséricorde et de son grand amour.

Nous avons tant de facilité à croire - dans l'épreuve - que la bénédiction nous a été retirée, que Dieu nous oublie, ne nous aime plus ! C'est un mensonge. Ne voulons-nous pas plutôt croire la vérité sortant de la bouche de Dieu qui nous dit qu'il nous a bénis, et que nous serons donc bénis ! Rien ne peut remettre en cause une de ses paroles.

Paul écrit que le Seigneur ne peut se renier (2 Timothée 2/13), Moïse nous rappelle que Dieu n'est pas un homme pour mentir, ni un fils d'homme pour se repentir (Nombre 23/19). Son oui est oui, sa parole ne change pas. Il est constamment le même. La bénédiction qu'il fait reposer sur nos vies est attaché à nos pas, y compris quand nous n'en sommes plus conscients.

Alors l'ennemi utilise une autre arme contre les enfants de Dieu : la superstition ! Le croirions-nous ? Que de chrétiens ont peur de ce qui va leur " tomber sur la tête " parce qu'ils ont été particulièrement bénis, comme si les bontés de Dieu étaient piégées et qu'un grand malheur y était attaché ! La Parole corrige cette notion mensongère : " C'est la bénédiction de l'Éternel qui enrichit, Et il ne la fait suivre d'aucun chagrin. " (Proverbe 10/22). Nous n'avons pas à la redouter ! Elle n'a aucun rapport avec les épreuves que nous pouvons traverser.

" Éternel! ta bonté atteint jusqu'aux cieux, Ta fidélité jusqu'aux nues. " ; " Sentez et voyez combien l'Éternel est bon! Heureux l'homme qui cherche en lui son refuge ! " (Psaume 36/5 ; 34/9).

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2022 7 06 /11 /novembre /2022 07:40

Texte Biblique                                                                                                                           Deutéronome 11/13-14                                                                                                               Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                  Jean 6/22-40 ; 1 Chroniques 17, 18 ; Ézéchiel 17

 

" Si vous obéissez à mes commandements que je vous prescris aujourd'hui, si vous aimez l'Éternel, votre Dieu, et si vous le servez de tout votre cœur et de toute votre âme, je donnerai à votre pays la pluie en son temps, la pluie de la première et de l'arrière-saison, et tu recueilleras ton blé, ton moût et ton huile. "

 

La pluie de la condamnation                                                                                                    Tout le monde a entendu parler du déluge, l'énorme masse d'eau qui tomba sur la terre quarante jours et quarante nuits, qui détruisit les animaux, sauf ceux qui trouvèrent refuge dans l'arche. Dieu a expliqué l'origine de ce drame : " L'Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal "  (Genèse 6/5). Le mal n'est pas resté impuni au temps de Noé, ni aux autres époques. Un jour viendra le jugement dernier dit la Bible. Dieu a sauvé Noé au moyen de l'arche. Jésus est notre arche. Entrons-y par la foi et soyons sauvés.

La pluie de la repentance                                                                                                         Au nom de tout le peuple, le scribe Esdras priait en pleurant, confessant ses péchés. Le peuple animé de la même pensée versait unanimement d'abondantes larmes. La nature elle-même semblait  s'associer à cette repentance : " Tous les hommes de Juda et de Benjamin se rassemblèrent à Jérusalem dans les trois jours. C'était le vingtième jour du neuvième mois. Tout le peuple se tenait sur la place de la maison de Dieu, tremblant à cause de la circonstance et par suite de la pluie. " (Esdras 10/9). C'est une scène caractéristique d'un temps de Réveil spirituel.

La pluie de la bénédiction                                                                                                        Dieu est ^prêt à bénir son peuple. Quand il lui fait des promesses, il parle souvent de la pluie qui viendra, si précieuse pour ces hommes de la terre ! Dieu demande trois choses à ses enfants ! l'obéissance, l'amour et le service : " Si vous obéissez à mes commandements que je vous prescris aujourd'hui, si vous aimez l'Éternel, votre Dieu, et si vous le servez de tout votre cœur et de toute votre âme, je donnerai à votre pays la pluie en son temps, la pluie de la première et de l'arrière-saison, et tu recueilleras ton blé, ton moût et ton huile. " (Deutéronome 11/13-14).

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de chatelguyon
  • : publication de texte de l'église Evangélique d'Auvergne
  • Contact

Recherche

Pages

Liens