Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2022 6 03 /12 /décembre /2022 07:19

Texte Biblique                                                                                                                            Jean 8/1-11                                                                                                                                   Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                    1 Jean 1 à 2/11 ; 2 Chroniques 31 ; Ézéchiel 47

 

" Jésus se rendit à la montagne des oliviers. Mais, dès le matin, il alla de nouveau dans le temple, et tout le peuple vint à lui. S'étant assis, il les enseignait. Alors les scribes et les pharisiens amenèrent une femme surprise en adultère ; et, la plaçant au milieu du peuple, ils dirent à Jésus : Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère. Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes : toi donc, que dis-tu ? Ils disaient cela pour l'éprouver, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus, s'étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre. Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit : Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle. Et s'étant de nouveau baissé, il écrivait sur la terre. Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu'aux derniers ; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu. Alors s'étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit: Femme, où sont ceux qui t'accusaient ? Personne ne t'a-t-il condamnée ? Elle répondit: Non, Seigneur. Et Jésus lui dit: Je ne te condamne pas non plus: va, et ne pèche plus. "

 

Dans ce récit, nous remarquons que Jésus n'élude pas la question du péché de cette femme. Oui, l'infidélité conjugale est un péché, même si certains considèrent à tort que les mœurs ayant évolué, il s'agit là de quelque chose de banal. La Parole de Dieu est immuable et le septième commandement déclare : " Tu ne commettras point d'adultère. " (Exode 20/14). Mais tous les péchés nous rendent coupables aux yeux de Dieu, et passibles de son juste châtiment. C'est donc une grave erreur d'en considérer certains comme facilement excusables et d'autres pas.

Les motivations de ces hommes religieux accusateurs de cette femme étaient pleines d'hypocrisie. D'une part, parce que la loi stipulait que l'homme coupable devait aussi être châtié. La parole de Jésus " Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle. " les place face à leur propre conscience. Il est si facile d'accuser, mais au jour du jugement, " Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui-même. " (Romains 14/12).

Jésus fait plus encore que de faire taire les accusateurs, il accorde son pardon : " Je ne te condamne pas non plus... "  Quand nous venons à Christ, nous ne sommes pas seulement invités à changer de comportement pas nos propres efforts, mais nous recevons aussi de lui la capacité de le faire. Son sang versé pour nous à la croix rend la chose possible : en Jésus crucifié, notre péché à reçu sa juste sanction et l'amour de Dieu envers le pécheur a été manifesté.

Si vous croyez, votre pardon est certain et votre délivrance assurée.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chatelguyon
  • : publication de texte de l'église Evangélique d'Auvergne
  • Contact

Recherche

Pages

Liens