Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2022 4 01 /12 /décembre /2022 08:29

Textes Bibliques                                                                                                                         1 Samuel 29/1-3 ; 30/1-9                                                                                                             Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                  Jean 20/19-31 ; 2 Chroniques 29 ; Ézéchiel 45

 

" Les Philistins rassemblèrent toutes leurs troupes à Aphek, et Israël campa près de la source de Jizreel. Les princes des Philistins s'avancèrent avec leurs centaines et leurs milliers, et David et ses gens marchaient à l'arrière-garde avec Akisch. Les princes des Philistins dirent: Que font ici ces Hébreux? Et Akisch répondit aux princes des Philistins: N'est-ce pas David, serviteur de Saül, roi d'Israël? il y a longtemps qu'il est avec moi, et je n'ai pas trouvé la moindre chose à lui reprocher depuis son arrivée jusqu'à ce jour. " ; " Lorsque David arriva le troisième jour à Tsiklag avec ses gens, les Amalécites avaient fait une invasion dans le midi et à Tsiklag. Ils avaient détruit et brûlé Tsiklag, après avoir fait prisonniers les femmes et tous ceux qui s'y trouvaient, petits et grands. Ils n'avaient tué personne, mais ils avaient tout emmené et s'étaient remis en route. David et ses gens arrivèrent à la ville, et voici, elle était brûlée; et leurs femmes, leurs fils et leurs filles, étaient emmenés captifs. Alors David et le peuple qui était avec lui élevèrent la voix et pleurèrent jusqu'à ce qu'ils n'eussent plus la force de pleurer. Les deux femmes de David avaient été emmenées, Achinoam de Jizreel, et Abigaïl de Carmel, femme de Nabal. David fut dans une grande angoisse, car le peuple parlait de le lapider, parce que tous avaient de l'amertume dans l'âme, chacun à cause de ses fils et de ses filles. Mais David reprit courage en s'appuyant sur l'Éternel, son Dieu. Il dit au sacrificateur Abiathar, fils d'Achimélec: Apporte-moi donc l'éphod! Abiathar apporta l'éphod à David. Et David consulta l'Éternel, en disant: Poursuivrai-je cette troupe? l'atteindrai-je? L'Éternel lui répondit: Poursuis, car tu atteindras, et tu délivreras. Et David se mit en marche, lui et les six cents hommes qui étaient avec lui. Ils arrivèrent au torrent de Besor, où s'arrêtèrent ceux qui restaient en arrière. "

 

Notre récit met en lumière une faille qui se révèlera lourde de conséquence pour David. En cherchant refuge chez Akisch, il est assurément sur une voie d'égarement. Pourquoi se réfugier chez ce roi philistin ennemi de Dieu ?

David ne manque pas d'arguments...il se sent rejeté par le roi Saül qui le contraint à une vie de fugitif. Sans cesse pourchassé, il se cache dans les cavernes, les déserts et cela dure des années ! Ne supportant plus sa situation, il met un pied " chez Satan ", tout en gardant son cœur en partie attaché à Israël. Voici la faille...

David s'installe dans le compromis. Son cœur, autrefois tout entier au Seigneur, est subitement partagé. Son compromis porte un nom : Tsiklag ! Ce lieu d'habitation dans le camp adverse(27/5-7) devient tout à coup pour lui un terrible cauchemar. L'ennemi est venu tout ravager ! Il y perd tout : sa famille, sa réputation de chef avisé, le soutien et l'amitié de ses soldats qui menacent de le lapider. Pas étonnant qu'il ait été dans une grande angoisse !

Que faire pour échapper à cette effroyable situation : " Mais David reprit courage en s'appuyant sur l'Éternel, son Dieu. " Victoire ! Dieu voit son enfant égaré se jeter dans ses bras comme pour dire : " Sans toi je suis perdu , j'ai été un insensé en quittant tes voies ". " Apporte-moi donc l'éphod ! " (30/7). Excellente décision, David ! Tu veux à nouveau connaître la volonté de Dieu pour ta vie. En retrouvant le contact avec le Seigneur, son échec va se transformer en tremplin vers la victoire. David , relevant la tête, va reprendre à l'ennemi tout ce que celui-ci lui a volé.

L'ennemi vous aurait-il volé des trésors que Dieu avait déposés autrefois dans votre cœur ? Votre cœur partagé vous joue-t-il des tours ? Alors, vous aussi, reprenez l'éphod !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chatelguyon
  • : publication de texte de l'église Evangélique d'Auvergne
  • Contact

Recherche

Pages

Liens