Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2022 2 27 /09 /septembre /2022 06:19

Texte Biblique                                                                                                                               Matthieu 6/14-15                                                                                                                            Plan De Lecture Quotidienne                                                                                                       Philémon ; 1 Rois 17 ; Jérémie 29

 

" Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi ;  mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. "

 

Dans un conflit, il y a deux parties : La personne blessée et celle qui a blessé. Les deux sont dans une prison. La seule clé pour en sortir s'appelle le pardon.

Peut-être pensez-vous : " Ça m'est complètement impossible. Je ne peux pas pardonner. " Ou bien : " Et puis, à quoi bon, ça va changer quoi ? " Absolument tout . Jésus n'a-t-il pas dit :

" Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés " (Matthieu 6/12) ?

Êtes-vous l'offensé(e) ? Dieu vous donnera la force de pardonner, car vous vous êtes attaché(e) à l'écouter, à le suivre, et en enfant respectueux de sa Parole, vous ne pouvez pas vous soustraire à ce verset du notre Père. Dieu vous a lui-même pardonné, sans cela, vous ne pourriez entrer dans sa présence. Son pardon vous rend capable de pardonner, et en pardonnant, vous libérez la personne qui vous a blessé(e).

Si vous êtes l'offenseur, cela peut être difficile d'aller voir l'autre. Mais Jésus ayant tout accompli à la croix pour votre salut, la part qui vous revient et qu'il ne fera pas à votre place, c'est de vous repentir devant lui et d'aller demander pardon à la personne que vous avez blessée : " Pardon pour le mal que je t'ai fait..."

S'il (elle) vous rejette, restez calme, Dieu interviendra au temps favorable, et si cet accord n'intervient pas de votre vivant, gardez la paix car l'essentiel est que vous vous soyez mis(e) en règle devant lui et devant cette personne.

Le pardon ouvre la porte à la restauration de votre vie et de vos relations. La bénédiction est attachée à l'obéissance.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chatelguyon
  • : publication de texte de l'église Evangélique d'Auvergne
  • Contact

Recherche

Pages

Liens